Langues > FR / EU / GAS
Logo
capture d e cran 2020 09 10 a 11 44 47

Larrazkenean 2020 - #7 ? ANNULÉ

Le temps fort Larrazkenean devait avoir lieu du 25 au 27 septembre 2020 à La Bastide Clairence.
Le mercredi 17 septembre la municipalité de La Bastide Clairence a exprimé son avis défavorable quant à la tenue du temps fort et a demandé son annulation étant donné les circonstances sanitaires actuelles (cas positifs sur le village suite au marché céramique et forte circulation du virus dans le département et notamment sur notre territoire).

Au point d’interrogation apparaissant sur notre communication, la réponse est donc NON !

Les 3 propositions sont donc annulées :

- le vendredi 25, la soirée « N’autre histoire » projection de bobines Super 8

au quartier Pessarou proposée par André Minvielle

- le samedi 26, le « bal masqué » des étudiants du CFMI et du Pôle Sup de

Poitiers et le concert « Âb » des Merveilleuses » (Gülay Hacer Toruk, Maryline Pruvost, Caro Dufau) accompagnées par le pianiste Jérémie Ternoy et le trio Habia (Elena Haira, Amaia Hiriart, Maia Iribarne). Cette soirée devait avoir lieu à la Chapelle de Clairence pour mettre en lumière cet endroit et clôturer presque 2 ans de présences régulières des chanteuses au village

- le dimanche 27, le Cheminement Arberua imaginé par Yoann Scheidt, Jokin Irungaray et Jean-François Vrod qui sont allés à la rencontre des riverains de l’Arbéroue entre La Bastide et les grottes d’Otsozelaia pour collecter leur regard sur le territoire

 

Ce temps fort Larrazkenean aurait dû être le 7ème temps fort imaginé par Clarenza à La Bastide Clairence. On dit que le chiffre 7 indique parfois la fin d’un cycle, d’un premier cycle ou d’un dernier, et même de l’éternité. Cela fait 7 ans que nous travaillons à La Bastide Clairence, depuis les 700 ans de la cité. Ce chiffre 7 nous portera chance pour poursuivre ce travail ici, ou bien à développer d’autres activités ici et ailleurs parce que l’Art et la Culture sont dans la vie, sont la vie !

Le chiffre 7 nous portera chance ! Sans aucun doute.



Retour aux actualités